Poésie de la pensée

Poésie de la pensée

Traducción: Pierre-Emmanuel Dauzat

Editorial: Gallimard

Páginas: 290

Año: 2011

EAN: 9782070134076

21,10 €
ENVÍO GRATIS
No disponible ahora

Tiempo de entrega:
Por consultar al distribuidor
Les praticiens l´ont toujours su. Dans toute philosophie, concédait Sartre, il y a "une prose littéraire cachée". Ce qu´on a moins élucidé, c´est la pression formatrice incessante des formes du discours, du style, sur les programmes philosophiques et métaphysiques. A quels égards une proposition philosophique, même dans la nudité de la logique de Frege, est-elle une rhétorique ? Veut-on dissocier un système cognitif ou épistémologique de ses conventions stylistiques, des genres d´expression qui prévalent ou sont contestés à l´époque ou dans le milieu qui sont les siens ? Dans quelle mesure les métaphysiques de Descartes, Spinoza ou Leibniz sont-elles conditionnées par les éléments constituants et l´autorité sous-jacente d´une latinité partiellement artificielle au sein de l´Europe moderne ? Quand, tels Nietzsche et Heidegger, le philosophe entreprend d´assembler une langue nouvelle, son idiolecte propre à son dessein est lui-même saturé par le contexte oratoire, familier ou esthétique.

L´association étroite de la musique et de la poésie est un lien commun, toutes deux partageant les catégories du rythme, du phrasé, de la cadence, de la sonorité, de l´intonation et de la mesure. "La musique de la poésie" est exactement cela. Y aurait-il, en un sens apparenté, "une poésie, une musique de la pensée" plus profonde que celle qui s´attaque aux usages extérieurs de la langue, au style?

Ces aspects de la "stylisation" de certains textes philosophiques, de l´engendrement de ces textes via des outils et des modes littéraires, George Steiner nous les restitue dans son souci d´"écouter plus attentivement".