Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���


BZ

Perrier, Jean-Louis

Ces années Castellucci

Les pages de ce livre donnent forme à tout ce que, au cours des ans, j’ai cherché à oublier. Seule la capacité de vision d’un spectateur combattant comme Jean-Louis Perrier pouvait témoigner de ces pans du passé, pas moi. C’est stupéfiant de relire ces témoignages et de voir combien la quantité était un des éléments prédominants, là où mon travail m’a toujours semblé tendre vers un espace sans contenu, un lieu de révélation, un renoncement au discours. J’ai toujours eu le soupçon que le théâtre était pour moi un travail sur le présent exprimé dans le langage du présage. L’auteur de ce recueil, au contraire, a voulu fixer les propos émis, a voulu relire mon travail à travers les pans du passé qu’il a connus comme critique et spectateur. Cependant, Jean-Louis Perrier ne s’est pas limité seulement à cela parce qu’il a voulu, de temps à autre, me faire parler. La richesse de son analyse m’aidera à prendre un recul supplémentaire, désormais, avec ce qui a été fait.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���