Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���


AT

Didi-Huberman, Georges

L´ image survivante: histoire de l´art et temps des fantômes selon Aby Warburg

  • Editorial: Editions Minuit
  • Páginas: 592
  • Año: 2002
  • Precio: 31.70 €
  • EAN: 9782707317728
Disponibilidad
  • La Central (c/Mallorca)Con existencias
  • La Central de Callao4 / 5 días
  • La Central del Museo Reina Sofía4 / 5 días
  • La Central del MUHBA4 / 5 días
  • La Central del Raval4 / 5 días

Comprendre une image ? L´expérience nous enseigne qu´il faut se mettre, en la regardant, à l´écoute de sa teneur temporelle, cette polyrythmie dont elle est toute tissée. Or, les modèles historiques standard - passé et présent, ancien et nouveau, obsolescences et renaissances, moderne et postmoderne - échouent à décrire cette complexité. Prolongeant une enquête sur l´anachronisme menée dans Devant le temps, ce livre propose de redonner valeur d´usage à une notion délaissée par les sciences historiques : la survivance. Façon d´interroger, au cœur même de leur histoire, la mémoire à l´œuvre dans les images de la culture. C´est Aby Warburg (1866-1929) qui, le premier, fit de la survivance (Nachleben) le motif central de son approche anthropologique de l´art occidental : elle est ici étudiée dans sa logique, dans ses sources et dans ses résonances philosophiques, qui vont de l´historicité selon Burckhardt à l´inconscient selon Freud en passant par les survivals selon Tylor, l´éternel retour selon Nietzsche, la mémoire biologique selon Darwin, la morphologie selon Goethe, l´empathie selon Vischer, la phénoménologie du temps psychique selon Binswanger... Cette multiplicité d´approches était bien la seule voie possible pour décrire la paradoxale " vie " (Leben) des images. Par une telle démarche heuristique - c´est-à-dire jamais dogmatique -, Warburg nous introduit aux paradoxes constitutifs de l´image elle-même : sa nature de fantôme et sa capacité de revenance, de hantise ; son pouvoir de transmettre le pathos dans une chorégraphie de gestes fondamentaux, que théorise le concept, crucial, de Pathosformel ; sa structure de symptôme où se mêlent latences et crises, mémoire et désir, répétitions et différences, refoulements et après-coups. L´image s´y révèle comme le théâtre intense de temps hétérogènes qui prennent corps ensemble. De tout cela naît un savoir nouveau. C´est une connaissance par le montage que le dernier projet de Warburg, Mnemosyne, met en œuvre de façon si étonnamment actuelle. Walter Benjamin a posé qu´une histoire de la culture ne va pas sans la mise au jour d´un " inconscient de la vision ". Aby Warburg avait compris qu´une telle mise au jour n´est possible qu´à interroger cet " inconscient du temps " qu´est la survivance.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���