Homo necans. Rites sacrficiels et mythes de la Grèce ancienne

Homo necans. Rites sacrficiels et mythes de la Grèce ancienne

Traducción: Hélène Feydy

Editorial: Belles Lettres

Páginas: 431

Año: 2005

EAN: 9782251324371

31,45 €
ENVÍO GRATIS
No disponible ahora

Tiempo de entrega:
Por consultar al distribuidor
Walter Burkert a publié en 1972 Homo Necans. Interpretationen altgriechischer Opferriten und Mythen. Ce livre a connu un succès considérable, et a été traduit dans de nombreuses langues, assurant à son auteur sa réputation internationale de spécialiste des mythes et des rites grecs. Mais alors qu’il a été abondamment utilisé jusque dans des détails par les chercheurs français, y compris d’écoles de pensée fort différentes, il n’a jamais été traduit en français. La traduction proposée ici est celle de la seconde édition publiée en 1997 que Walter Burkert a complétée d’une postface dans un souci d’actualisation de sa réflexion. Homo Necans (littéralement : « L’homme qui tue »), comporte 5 chapitres : I : Sacrifice, chasse et rituel funéraire ; II : Loups garous autour du chaudron tripode ; III : Dissolution et fête du Nouvel An ; IV : Anthestéries ; V : Éleusis. Cette structure permet à l’auteur d’aborder l’essentiel des rites et des mythes grecs ; son originalité est de sortir la réflexion sur ces questions du cadre spatio-temporel traditionnel strictement de Grèce historique, pour l’inscrire dans la préhistoire paléolithique : l’homme chasseur, l’homme tueur survit ainsi dans l’homme éleveur, et les rites de la Grèce historique des cités ainsi que les mythes qui les sous-tendent sont l’illustration civique, religieuse, sociale, artistique et littéraire de cette survie. Par là, dans une grande mesure, la culture occidentale est celle de l’Homo Necans.