Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���


AT

Picasso. Lever de Rideau

De la série des Saltimbanques remontant à 1905 aux dernières planches érotiques des 347 eaux-fortes, gravées en 1968, Picasso n´a cessé de privilégier le thème du spectacle dans son recours à l´estampe. Du chapiteau à l´atelier, de l´atelier à l´arène et de l´arène à l´alcove, ce sont les prouesses du cirque, les créations des peintres et sculpteurs, le ballet des taureaux, chevaux, toreros animant la corrida, les joutes d´amour des corps entrelacés qui sont tour à tour présentés sur le devant de la scène. Cette "Grande parade" est magnifiquement évoquée dans ce catalogue et dans l´exposition rendue possible par les dépôts successifs de la Fondation Coninx, de la Fondation Planque et de la Fondation Cuendet & Atelier de Saint-Prex.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���