André Breton. Le Surrealisme et le politique

André Breton. Le Surrealisme et le politique

FichaTextoEditorial Editions du Centre Pompidou

FichaTextoPaginas 112

FichaTextoAno 2016

FichaTextoEan 9782844267610

$25.10
FichaTextoEnvio
FichaDisponibilidadTiempoEntregaTexto24
FichaDisponibilidadExistencias
La Central de Callao
La Central del Museo Reina Sofía
La Central (c/ Mallorca)
FichaDisponibilidadTiempoEntregaTexto45
La Central del MUHBA
La Central del Raval

Le Surréalisme lie de manière indissociable - sans pourtant jamais vouloir les confondre - la révolution poétique et la révolution politique. En 1927, les surréalistes adhèrent en bloc au parti communiste français. En 1933, ils en sont tous exclus, à l´exception d´Aragon. Entre ces deux dates, une succession de malentendus, de déceptions et de volte-face. Le surréalisme était-il donc incompatible avec l´engagement politique ? Théoricien du surréalisme, André Breton n´a eu de cesse de chercher à définir la spécificité de l´art en le confrontant notamment à l´engagement et à l´action politique.

FichaTituloOtros André Breton. Le Surrealisme et le politiqueFichaTituloOtrosSecundario