Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


ET

Briend, Christian

Man Ray, Picabia et la Revue Littérature

L´exposition « Man Ray, Picabia et la revue Littérature (1922-1924) » éclaire une période cruciale de l´histoire de l´art moderne, entre la fin du mouvement Dada et l´avènement du surréalisme, en s´appuyant sur les vingt-six projets de couvertures conçues par Francis Picabia pour la revue Littérature au début des années 1920.
Jusqu´à une date récente, seule leur version imprimée était connue. En 2008, les dessins originaux de Francis Picabia, dont quinze restaient inédits, étaient révélés par la galerie 1900-2000 à qui Aube Elléouët-Breton avait confié les oeuvres retrouvées dans une simple enveloppe. Cet ensemble exceptionnel vient d´entrer dans les collections du Centre Pompidou. Il est dévoilé pour la première fois au public.
Cette exposition met aussi en exergue la contribution de Man Ray. Installé à Paris depuis 1921, c´est dans Littérature que le photographe américain divulgue en effet pour la première fois des images devenues des icônes de la modernité photographique, comme Le Violon d´Ingres ou encore l´Élevage de poussière de Marcel Duchamp.
En pages intérieures, Littérature comprend aussi des oeuvres de Picasso, Max Ernst et Robert Desnos. En 1922, André Breton était resté le seul responsable de la revue, après le départ de Louis Aragon, puis de Philippe Soupault avec qui il l´avait fondée en 1919. Pour marquer ce changement de cap de la revue, Breton décide alors de remplacer l´image de couverture créée par Man Ray par des dessins, toujours différents, de Francis Picabia auquel il donne carte blanche pour chaque numéro

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �