Wittgestein en héritage

Wittgestein en héritage

Editorial: Kime

Páginas: 295

Año: 2010

EAN: 9782841745104

29,30 €
ENVÍO GRATIS
No disponible ahora

Tiempo de entrega:
Por consultar al distribuidor
" La philosophie a perdu son aura " déclare Wittgenstein à ses étudiants de Cambridge en 1930, au moment même où Walter Benjamin évoque la perte d´aura de l´art. Il s´est produit selon le philosophe viennois une " torsion " dans l´histoire de la philosophie, qui se trouve coïncider avec l´avènement de ces Temps Modernes auxquels il ne souscrit qu´avec résignation. La nouvelle philosophie a selon lui le même rapport avec l´ancienne que la chimie avec l´alchimie, car il existe dorénavant une méthode philosophique, un savoir faire bien délimité, et du même coup des philosophes " de métier ". Cette professionnalisation est en même temps une " réduction " : " Philosophy is now being reduced to a matter of skill ", et, ajoute-t-il avec une tonalité à la Spengler, " c´est un phénomène caractéristique d´une époque de culture déclinante ou sans culture " ; en effet " une fois la méthode trouvée, les possibilités pour la personnalité de s´exprimer sont corrélativement restreintes ". Pourquoi Wittgenstein est-il si ambivalent sur cette philosophie désenchantée, modeste, déflationniste, des Temps modernes, qui est aussi en partie la sienne ? Plus que jamais, donc, il nous faut nous poser la question, non de l´héritage laissé par Wittgenstein - il est immense -, mais de la bonne façon, pour nous, d´en hériter.