Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���


S

Minassian, Gaïdz

Zones grises

Elles se répandent partout des sur la planète, déstabilisent et bousculent les forces en présence, cristallisent des défauts d´intégration sociale et réveillent les tambours de la guerre.
On les appelle "zones grises". Espaces dérégulés zones de non-droit ou contrôlées par les mafias, territoires à l´abandon ou dont les pouvoirs publics ont démissionné, les zones grises sont situées quelque part à la lisière du légal et de l´illégal, du palpable et de l´imaginaire, de l´immédiat et du lointain. Qu´elles portent les germes de la guerre, ou qu´elles revendiquent la légalité et la légitimité, les zones grises semblent annoncer le chaos.
Pourtant elles interrogent aussi, à juste titre, notre conception de l´Etat, les critères de l´autorité légitime et le système international tel qu´il est organisé. Les Etats seraient-ils responsables de leur prolifération ? Autant de problématiques abordées dans ce livre qui, pour la première fois, croise une réflexion approfondie sur la notion même de zone grise et des analyses de cas concrets et contemporains, depuis la zone contemporains, depuis la zone contrôlée par les FARC en Colombie jusqu´à nos banlieues françaises.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���