Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���


S

Castoriadis, Cornelius

Dialogue sur l’histoire et l’imaginaire social

Paul Ricœur invite en 1985 Cornélius Castoriadis dans l’émission «?Le bon plaisir de Paul Ricœur?» (France Culture), pour s’entretenir avec lui du rôle de l’imaginaire social dans les transformations historiques.
Tout semble opposer Castoriadis et Ricœur?: deux tempéraments, deux styles, deux philosophies. Et c’est l’un des intérêts de ce dialogue entre les deux philosophes dans lequel la parole incisive de l’un n’a rien à envier à celle de l’autre. L’unité de l’entretien repose sur une interrogation?: est-il possible de créer du nouveau historiquement?? L’enjeu de la controverse porte moins sur les conditions de possibilité de la science historique que sur les conditions de possibilité de l’agir humain dans des circonstances historiques données. Il revient à Castoriadis, dans ce jeu de rôles et de joutes verbales, de défendre de manière implacable la thèse de la création historique. Cette thèse est tout simplement inacceptable pour Ricœur, qui s’inscrit dans une dialectique entre innovation et sédimentation.
Par-delà cette divergence, il y a une analyse que partagent Ricœur et Castoriadis?: le refus de réduire et d’indexer le politique sur l’économique.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido ��� | Pie de la página ��� | Menú principal ���