Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


L

Diodore de Sicile

Bibliothèque historique. Fragments Tome III. Livres XXVII-XXXII

  • Editorial: Belles Lettres
  • Páginas: 512
  • Año: 2012
  • Precio: 37.50 €
  • EAN: 9782251005737

Le tome III des Fragments de la Bibliothèque historique de Diodore de Sicile réunit les restes précieux et relativement nombreux des livres XXVII-XXXII. Les « fragments » proprement dits nous sont parvenu par le canal des Extraits constantiniens (dont ne subsistent que quatre volumes). Ces Extraits ont préservé soit des sentences morales sorties de leur contexte, soit des anecdotes, soit encore des épisodes historiques de quelque ampleur. S´y ajoutent des témoignages indirects tirés d’auteurs byzantins qui résument Diodore, comme Photius, ou en tirent la matière de leurs propres chroniques, comme Georges le Syncelle.

Les livres XXVII-XXXII couvrent trois quarts de siècle, depuis le retour d’Hannibal en Afrique à la fin de la IIe guerre punique jusqu’à la destruction de Carthage et de Corinthe en 146/5 av. J.-C. C’est un moment important de l’histoire méditerranéenne puisque Rome abat la puissance séleucide en Asie, détruit le royaume de Macédoine et l’empire de Carthage et, à l’autre bout de la Méditerranée, réduit les Celtibères et les Lusitaniens.

Il est admis que ces livres dérivent de Polybe. C’est en partie vrai, mais l’examen des textes réédités par nos soins montre que l’influence de Polybe est indiscernable dans les livres XXVII-XXVIII. Pour les livres XXIX-XXXII, des concordances apparaissent certes entre Polybe et Diodore, mais on constate aussi que celui-ci résume son modèle en l’adaptant à son propre dessein et n’hésite pas à modifier en la rajeunissant son interprétation des événements. Dans certains cas, il dit même autre chose que son modèle supposé, ce qui oblige à nuancer l’opinion reçue.

Pour toute cette période de l’histoire et tout particulièrement pour les décennies où Tite-Live fait défaut, ces fragments constituent une source de valeur en dépit de son caractère incomplet. Il importait donc d’en donner une édition moderne accompagnée d’analyses et de notes historiques, en faisant apparaître, comme nous l’avions fait pour le tome III paru en 2006, le degré de fiabilité des textes, révisés et corrigés de manière à les rendre intelligibles.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �