Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


AT

Exposition. Paris, Ecole nationale supérieure des beaux-arts (2009 - 2010)

L´école de la liberté. Être artiste à Paris, 1648-1817

L´Ecole des beaux-arts de Paris tire son origine d´une institution mal connue du grand public : l´Académie fondée en 1648 par la protection royale de Louis XIV. Les artistes réunis dans l’Académie Royale se placent en dehors des règles commerciales, dans un statut indépendant octroyé et protégé par le roi et sa bonne ville de Paris.
Avec le temps, le mot académie est devenue synonime de conservatisme et de soumission. Or l´histoire de l´Ecole académique fourmille de personnalités et d´oeuvres révolutionnaires en leurs temps et irrévérencieuses envers les pouvoirs.
Rien de plus français et parisien que de violer toutes les consignes officielles, au nom du talent. Contre ses règlements, l´Académie accueille des protestants, des femmes...
Contre leur propre doctrine qui impose la représentation du seul corps masculin nu, les artistes dessinent, sculptent ou peignent, outre des femmes, des natures mortes, des paysages, des fantaisies. Les oeuvres libertines, présentées dans les Salons, ont l´honneur d´être condmanées par l´archevêché, défendues ou éreintées par Diderot et finalement répandues par la gravure.
Plus de 300 illustrations couleurs. Une iconographie exceptionnelle, présentant de nombreuses œuvres inédites. Textes et notices par les commissaires de l’exposition, Anne-Marie Garcia et Emmanuel Schwartz, conservateurs à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts.
Exposition, Paris, Ecole des beaux-arts, 20 octobre 2009-10 janvier 2010

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �