Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


BN

Astruc, Alexandre

Le plaisir en toutes choses - Entretiens avec Noël Simsolo

  • Editorial: L´Archipel
  • Páginas: 214
  • Año: 2015
  • Precio: 22.20 €
  • EAN: 9782359051872

l aura conjugué l´écrit et l´image à tous les temps et sous tous les angles. A dix-neuf ans, Alexandre Astruc signe des articles dans la presse littéraire. En 1945 paraît son premier roman, Les Grandes Vacances. Mais une nouvelle passion mûrit en lui : le cinéma. Du Rideau cramoisi (1953) au Portrait ovale (1969), ses dix longs-métrages sont souvent inspirés d´oeuvres de Balzac, Poe, Flaubert, Maupassant ou Simenon, comme ses réalisations pour la télévision. Inventeur du concept de «caméra-stylo» (1948), Alexandre Astruc est loin pourtant de n´être qu´un théoricien du septième art. Critique, écrivain, cinéaste, il nourrit un amour précoce des mathématiques et de la philosophie. Et c´est le même homme qui suit pour Combat le procès de Brasillach ou vend La Cause du peuple de Sartre. Une curiosité d´esprit sans interdits, qui lui a valu de se lier avec Heidegger aussi bien que Bachelard, Orson Welles et Henri Langlois, Albert Camus et Roger Nimier, Brigitte Bardot et Anouk Aimée.
L´enfant qui voulait être pape et devint le «tonton de la Nouvelle Vague», selon le mot de Godard, évoque aussi ses rencontres et ses auteurs de prédilection, à l´écran comme à l´écrit : Murnau, Aragon, Clouzot, Rossellini, Lubitsch, Blondin, Bresson, Hitchcock, Malraux, Antonioni, Rohmer, Visconti, Mizoguchi...

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �